Clap de fin…

Ce vendredi 30/03 marquait la dernière manifestation de Julien pour notre équipe seniors qu’il a largement façonnée, collectivement et pour certains, personnellement.
 
Comme d’habitude, tout avait été parfaitement préparé.
 
Un discours présentait sans fioritures ce que Julien n’avait pas aimé cette année (on ne se refait pas ! ) et, tout de même, ce qu’il avait aimé.
 
Le clou de la soirée était les « RCPM Rugby Awards » (ceux qui ne parlent pas Anglais demanderont à PA). Façon Oscars du show businness (redemander à PA), dans une magnifique présentation vidéo de Thomas Boinault et Julien Tobie, chaque performance exceptionnelle de la saison, bonne ou mauvaise, voyait 3 nominés et un vainqueur désigné par les spectateurs à l’applaudimètre.
Attentif aux résultats financiers du club, le président a particulièrement apprécié la récompense attribuée au joueur qui, après avoir payé sa licence en Août, a complètement disparu, ne s’est jamais entraîné et n’a jamais joué. Pour les résultats sportifs, ce n’est pas terrible mais pour les finances, ce n’est pas mal !
Quelques sujets se sont particulièrement distingués. Les uns par leur sérieux, leur assiduité… Antoine.
D’autres, pour des tas de raisons tantôt bonnes, tantôt humoristiques (Thomas Lebel). D’autres, devinez pourquoi : Daho.
On a bien aimé l’une des récompenses de ce bon ‘Walto’ qui, d’après Julien, aurait annoncé 11 fois qu’il ne venait pas à l’entraînement parce que sa grand-mère était morte.
Chaque récompensé a eu droit à un cadeau, généralement offert par Julien.
La partie « officielle » s’est conclue par une lecture par Thomas Boisnault de son épatant journal de Rugbyman, depuis son arrivée au RCPM jusqu’à ce dernier jour. Il ne sait toujours pas pourquoi il aime mais IL AIME !
 
Grosse affluence, il ne devait pas manquer beaucoup de joueurs. Belle ambiance de fête. Nous savons qu’elle a duré très tard et que beaucoup d’émotions ont marqué une séparation que tous nous regrettons.
 
A nous tous de trouver maintenant les solutions pour ne pas perdre et l’ambiance et le niveau de qualité.
Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :